Couleurs Gaïa s'engage dans le vrac

16/07/2021 Développement durable
Développement durable Couleurs Gaïa s'engage dans le vrac

À l’heure où les grands groupes essaient de passer de l’expérimentation ponctuelle à l’usage, quelques PME sont très avancées dans la mise en place du vrac. Le 1er juillet, Couleurs Gaïa a ainsi dévoilé son fonctionnement pour l’avenir, fondé sur le vrac. « C’est un système où tout le monde est gagnant, explique Benoît Bodineau, son dirigeant. La planète avant tout, par la réduction des emballages. Nous favorisons en prime les contenants verre en filière courte (France), le carton (Espagne) et l’aluminium. Il faut savoir que l’impact carbone du verre, s’il n’est pas réutilisé, n’est pas le meilleur. Avec le vrac, le coiffeur aussi gagne en marge grâce aux boîtes et bidons de recharge tout en fidélisant. Enfin les consommateurs bénéficient d’un prix plus bas lors des recharges, de 10 à 15 %. » Un an d’expérimentation et une collaboration avec Réseau Vrac a permis d’aplanir un sujet complexe juridiquement, dans la pratique et dans le calcul des meilleures options efficacité/environnement/coût. La coloration (naturelle en poudres végétales) peut être vendue ainsi que les cinq références phares en soin avec des protocoles précis permettant de laisser la responsabilité au fabricant et non de la transférer au coiffeur. Sur les salons tests, 60 % des clients sont passés au vrac, générant de 10 à 30 % de ventes en plus ! Avec environ 1 000 établissements clients, Couleurs Gaïa, déjà 100 % naturel sur les colorations, achèvera la transformation du 100 % végétal certifié bio en supprimant l’an prochain les dernières références (en coiffants) contenant encore de la chimie de synthèse.

À LIRE AUSSI

Wella au naturel avec WeDo

Conscient des demandes du marché et de l’envie des coiffeurs comme des consommateurs de consommer vegan et naturel, Wella lance WeDo, une marque de soins capillaire naturelle qui s’engage en faveur de la planète, au travers de deux gammes de soin courtes

Arizona Muse ambassadrice Aveda

Arizona Muse La mannequin et activiste pour le climat devient la première porte parole développement durable pour Aveda. Elle a été l’égérie de quelques-unes des campagnes les plus populaires de ces dernières années.

Kevin Murphy s'engage dans le recyclage océanique

Kevin Murphy veut intégrer 100% de plastique recyclé (et recyclable) récupéré dans les océans pour la fabrication de ses bouteilles. Le shampooing volumateur Angel.Wash, lancé à la rentrée en France, est déjà intégré dans ce cycle qui se poursuivra jusqu’à obtenir en 2020 la conversion sur toutes les gammes.