NOS EXPERTS

Eric  Ghirlanda

Eric Ghirlanda

Eric Ghirlanda
De formation comptable, et après un parcours long et varié depuis près de 40 ans au sein du Cegeco-AGC au service de la Coiffure, Eric Ghirlanda assume désormais la Direction Technique Nationale au sein de l'alliance CERFRANCE-CEGECO.


Cerfrance est un réseau mutualiste de 57 entreprises associatives réparties sur plus de 700 agences implantées dans toute la France.

Cette proximité lui permet de bien connaître le tissu économique local et les problématiques de ses clients sur le terrain.

Depuis plus de 60 ans, Cerfrance offre les compétences pluridisciplinaires de 13 700 collaborateurs (conseillers, juristes, consultants, experts-comptables, etc.) pour assurer la réussite de ses 320 000 clients, de tous secteurs d'activité : agriculture, artisanat, commerce, services, professions libérales.

Site Internet : www.cerfrance.fr

La Rédaction de L'Eclaireur www.leclaireur-coiffeurs.com

La Rédaction de L'Eclaireur www.leclaireur-coiffeurs.com

L' équipe de la rédaction de L' ECLAIREUR composée de  Eve Laborderie, Brice Thiron et  Catherine Sajno, et tous nos journalistes  ou contributeurs plus occasionnels ont  réuni les archives de L'ECLAIREUR, ainsi que les principaux textes officiels et réglementaires pour vous vous apporter des réponses aux questions classiques que vous vous posez dans le cadre de la gestion et le développement de votre salon. Vous bénéficiez ainsi de plus de 45 ans d' expérience de la coiffure cumulées par nos équipes,  lesquelles ont interviewé  les plus grands professionnels  dans tous les métiers.

POSER VOS QUESTIONS POSER VOS QUESTIONS POSER VOS QUESTIONS
01 décembre 2017

Bonjour, je souhaiterai savoir si ma patrone à le droit de me refuser ma semaine de congés payés pour motif :2 jours fériés dans cette semaine. Merci pour votre réponse

Bonjour

Les dates de départs en congés payés relèvent du seul pouvoir de l'employeur. Cependant, l'employeur doit respecter les dispositions conventionnelles (article 13.1 de la convention collective).

Ainsi, l'ordre des départs en congés devra être communiqué aux salariés au minimum deux mois à l'avance. À défaut du respect de ce délai, le refus d'un salarié d'accepter les dates de congés qui lui sont notifiées ne sera pas considéré comme fautif.

Les dates de congés pourront cependant être modifiées, sans respect de ces délais de prévenance, en cas de circonstances exceptionnelles.